Aurélie Hili

Aurélie Hili-Grosfilley est naturopathe. Elle a également créé son entreprise, dédiée à cette pratique, Naturophila. Dans le passé, elle s’est expatriée à Philadelphie et à Budapest. A présent, elle propose des accompagnements en ligne depuis le sud de la France. Dans cet article, Aurélie nous explique ce qu’est la naturopathie et ce que sa pratique apporte à ses consultants.

 

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une approche thérapeutique encore mal connue par la plupart des gens.  Aurélie Hili la définit comme une discipline de santé dont la pratique touche à l’hygiène de vie. En effet, la naturopathie est construite à partir de l’adaptation de l’hygiène de vie et de l’alimentation en vue de préserver sa santé.

Lorsqu’on a recours à la naturopathie, on souhaite avant tout devenir acteur de sa santé et la reprendre en main. L’objectif :

  • prévenir l’apparition de pathologies,
  • comprendre les causes de pathologies déjà présente, en régler les causes

La naturopathie permet ainsi une connaissance approfondie de son propre organisme et de son fonctionnement et l’amélioration de son état général par l’application de règles et techniques naturelles.

 

La naturopathie en 10 techniques

Dix techniques naturelles fondent la naturopathie. Il s’agit de :

  • l’activité physique,
  • l’alimentation,
  • la gestion du stress,
  • l’aromathérapie ou l’utilisation des huiles essentielles,
  • la gemmothérapie (fleurs de Bach, compléments alimentaires à base de plantes, bourgeons de plantes, etc.).
  • la phytothérapie ou technique par les plantes,

 

Consulter un naturopathe : pour quoi faire ?

Un naturopathe peut intervenir dans deux cas de figure :

  • le patient a développé une pathologie, un trouble, son organisme est déréglé, il ressent des tensions, etc. et il n’a pas trouvé de réponse au cœur du parcours de soins traditionnel. Ces maux peuvent concerner des problèmes digestifs, des problèmes de peau (urticaire, eczéma, acné), des allergies/intolérances alimentaires, une fatigue chronique, du surpoids, de l’arthrose, etc.
  • le patient n’a aucune pathologie mais il souhaite modifier son hygiène de vie afin rester en bonne santé le plus longtemps possible ; il est en recherche d’enseignements pour conserver sa santé et l’optimiser afin de prévenir l’apparition de pathologies.

 

Le naturopathe va l’accompagner de façon complémentaire à un parcours de soins médicaux dont pourrait déjà disposer le consultant.

 

Comment se déroule un accompagnement par un naturopathe ?

Lors d’une première séance en naturopathie, le praticien commence par réaliser une anamnèse : un questionnaire de santé qui permet de mieux connaître le consultant.

Cette anamnèse va notamment lui révéler l’état des émonctoires du consultant, une notion essentielle en naturopathie. En effet, il faut savoir que notre organisme héberge tout un tas de toxines qui sont des déchets tout à fait légitimes qui peuvent provenir :

  • de la pollution,
  • des pesticides,
  • d’une alimentation déséquilibrée,
  • de résidus de médicaments,
  • etc.

Les problèmes surviennent lorsque notre corps ne parvient pas à se débarrasser de ces déchets. C’est là que les émonctoires interviennent en tant que portes de sortie de ces déchets de notre organisme.

On peut dénombrer 6 émonctoires :

  • la peau, qui élimine les toxines par la transpiration ou par le sébum,
  • les reins, qui éliminent les déchets dans les urines,
  • le foie et les intestins, qui se débarrassent des toxines par les selles,
  • les poumons qui permettent d’expectorer les déchets par le dioxyde de carbone que l’on expire ou par le mucus,
  • l’utérus chez les femmes, qui se débarrasse des déchets mensuellement avec les menstruations.

Ainsi, on imagine bien que pour que l’organisme fonctionne bien, ses émonctoires doivent également bien fonctionner ! C’est l’analyse menée par le naturopathe avec l’anamnèse.

Au-delà des émonctoires, le naturopathe va également analyse en profondeur l’alimentation du consultant.

Suite à ces recherches, le naturopathe va ensuite préparer un compte-rendu, appelé « programme d’hygiène vitale » qui contient :

  • un plan d’actions à mettre en place avec le consultant,
  • la recommandation de prise de compléments alimentaires,
  • etc.

 

Un exemple d’accompagnement en naturopathie

Citons l’exemple d’un consultant accompagné par Aurélie dans son cabinet puis à distance par visioconférence.

Cette personne était venue la consulter pour les motifs suivants :

  • du stress,
  • un surpoids.
  • des intolérances alimentaires,

Aurélie a construit son accompagnement autour d’un rééquilibrage alimentaire du consultant. Pendant un mois, elle a planifié ses menus hebdomadaires et rédiger des recettes adaptées aux différents troubles du patient ainsi que les listes de courses correspondantes.

Résultat : les troubles de ce patient ont disparu au bout de 6 mois avec, en plus, une perte de poids de 10 kg.

Un bel exemple que la naturopathie, grâce à des techniques et des moyens naturels, peut venir répondre à des problématiques ciblées pour viser une amélioration notable et durable de l’état de santé des individus.

 

EN SAVOIR PLUS

Santé environnementale : informer et se former pour comprendre l’impact de l’environnement sur notre santé

Faut-il conseiller aux personnes de se faire aider ?

Découvrir la rubrique « Questions de thérapeutes »

 

Pour en savoir encore plus, vous pouvez consulter le profil d’Aurélie Hili dans l’annuaire de Soignants dans le Monde

VOIR SON PROFIL

 

 

Pin It on Pinterest

Share This